Les technologies

Isolation

Quelles que soient les performances des différentes technologies décrites ci-dessous, elles ne sauraient être implantées sans discernement. En effet, chez Helvetiqua le bon sens doit toujours primer sur toute construction intellectuelle qui met en avant la prouesse technique ou l’espérance d’un montage théorique. Que deviendrait le montage d’une Pompe à Chaleur dans une maison datant de 1950, n’ayant jamais changé ses fenêtres et dont le toit d’origine laisse s’engouffrer le vent et la pluie ? Il est clair que dans un tel cas, la « priorité énergétique » consiste à changer le toit et les portes et fenêtres. Sinon, l’économie réalisée sur la production d’énergie propre serait sensiblement amoindrie et n’aurait que peu de sens. C’est la raison pour laquelle la gamme HELVETIQUA laisse une large part à l’isolation interne et externe.

PAC – Pompe à chaleur

Fonctionnement de la pompe à chaleur La pompe à chaleur puise la chaleur ( des calories ) contenue naturellement dans l’air ambiant, l’eau ou le sol, et la restitue en pulsant de l’air chaud dans l’habitation ou dans un boiler qui réchauffe de l’eau. La pompe à chaleur permet d’économiser jusqu’à 60 % sur la facture de chauffage. Les capteurs sont regroupés dans une ou plusieurs « bornes » adossées au mur ou placées dans votre jardin. Pour la restitution sous forme d’air, la pompe à chaleur est reliée à des ventilo-convecteurs qui brassent l’air frais de la pièce, le réchauffe, avant de le diffuser à nouveau dans l’habitation via des pulseurs appelés split. Pour la restitution sous forme d’eau chaude, la pompe à chaleur chauffe de l’eau qui alimente ensuite un plancher chauffant ou des radiateurs basse ou haute température. La plupart des pompes à chaleur air-air sont réversibles et peuvent donc fonctionner comme climatiseur l’été. Une pompe à chaleur haute température peut facilement remplacer la chaudière thermique existante d’un chauffage central. Vous conservez donc vos radiateurs et votre circuit de chauffage. Si vous souhaitez garder votre chaudière, vous pouvez également installer la pompe à chaleur en « relève » de chaudière (en complément). Les pompes à chaleur les plus récentes continuent de fonctionner même quand la température extérieure descend à -25°C.

Boiler thermodynamique

Le principe du boiler thermodynamique est le même que celui du boiler électrique classique à la différence que la résistance électrique –très gourmande en énergie- est désormais remplacée par une mini pompe à chaleur. Comme toute pompe à chaleur, celle intégrée au boiler thermodynamique puise les calories de l’air ambiant pour chauffer l’eau du boiler. En plus d’être écologique, il apporte des économies d’énergie conséquentes et peut être installé en cas de construction neuve ou en remplacement d’un ancien boiler électrique. Tout comme les pompes à chaleur, le rendement d’un boiler thermodynamique s’exprime par le coefficient de performance (COP). Un COP de 4 signifie que pour 1 kWh consommé, 4 kWh ont été restitués.

Boiler solaire

L’énergie solaire est disponible gratuitement. En installant un chauffe-eau solaire sur le toit de votre maison ou dans votre jardin, vous pouvez réduire vos factures d’énergie et agir pour l’environnement. Des capteurs vitrés captent l’énergie du rayonnement solaire. Cette énergie est utilisée pour chauffer un fluide caloporteur. Le fluide restitue la chaleur dans le ballon d’eau chaude. Le chauffe-eau solaire permet ainsi de couvrir les besoins en eau chaude de la maison. C’est donc une solution économique, propre et renouvelable.

Géothermie

Le chauffage par géothermie consiste à forer le sol pour en extraire la chaleur afin de se chauffer ou de créer de l’électricité grâce à la vapeur produite en injectant de l’eau sous pression dans des puits. Selon la profondeur à laquelle on creuse, on parle de basse température (peu profond), de haute température (profond) et de très haute température (très profond). Le chauffage par géothermie pour un particulier peut remplacer de façon avantageuse un chauffage classique et produire de l’eau chaude. Solution à la fois écologique et économique, l’installation d’une pompe à chaleur (PAC) géothermique permet de réduire considérablement ses dépenses d’énergie. Une installation de chauffage géothermique est constituée de trois unités : Le capteur de chaleur : Enfoui dans le sol, à l’extérieur de la maison, il récupère la chaleur de la Terre La pompe à chaleur : elle reçoit les calories de chaleur L’émetteur de chaleur : il redistribue la chaleur venant de la pompe à chaleur dans l’habitation. Il peut également chauffer l’eau d’un boiler d’eau chaude

Panneaux photovoltaïques

L’énergie solaire photovoltaïque est l’électricité produite par transformation d’une partie du rayonnement solaire au moyen d’une cellule photovoltaïque. Le rayonnement solaire est directement converti en électricité sans utilisation intermédiaire de la chaleur, seule la lumière est utilisée. Le courant produit est un courant continu. Il est transformé en courant alternatif par un onduleur, pour la revente au réseau, ou pour une consommation directe pour les seuls besoins du logement.

chaudière bois

Le principe d’une chaudière à bois est simple. Le combustible stocké dans la chaudière est brûlé pour produire de la chaleur, qui est ensuite transmise à un fluide calporteur (en général de l’eau). Ce fluide alimente un circuit de chauffage auquel on peut ajouter un ballon d’eau chaude pour la production d’eau chaude sanitaire. Une fois le parcours terminé, le liquide revient dans la chaudière où il est de nouveau réchauffé et ainsi de suite. Fonctionnant en circuit fermé, une chaudière à bois peut donc avoir une double utilisation : chauffage et production d’eau chaude. L’avantage de la chaudière à bûche, c’est qu’elle utilise un matériau non transformé et donc non coûteux. Il en existe différents types, avec des techniques de combustion leur permettant d’obtenir des rendements plus ou moins efficaces (60% pour les modèles à combustion par dépression, 90% pour ceux qui utilisent la postcombustion). Il est conseillé d’associer une chaudière à bûches à un ballon tampon afin que la chaleur soit bien régulée.

chaudière pellet

les chaudières à granulés (ou pellets), le rendement peut atteindre 95%. Ces dernières sont plus simples d’utilisation puisqu’elles peuvent se recharger automatiquement. Plusieurs systèmes existent pour stocker les granulés, depuis la pièce technique au silo enterré. Si le granulé est un peu plus coûteux que la bûche, il permet en revanche une meilleure autonomie et demande moins de place pour le stockage.

HELVETIQUA
 

  • Route de l’Ancienne Papeterie 106, 1723 Marly

  • IDE : CHE-231.821.672 TVA

  • tel : +41 26 508 70 73

  • Email : contact@helvetiqua.ch